Confinement et méditation, avec David Lynch.

David Lynch : confinement et méditation

Confinement, méditation et quelques suggestions, par David Lynch

9 avril 2020.

Dans un long entretien questions/réponses avec Nick Rose du web-magazine vice.com, David Lynch dit comment il vit le confinement et nous fait quelques suggestions.
En voici la traduction de quelques extraits :

Nick Rose : Quelle est la routine de quarantaine de David Lynch ?
David Lynch : Ma routine est plus ou moins la même qu'auparavant. D'abord, je me lève et je prends un café. Moi, j'aime bien commencer le café tout de suite. C’est comme ça avec moi. Tout comme dans un hôpital lorsqu'on te place une intraveineuse dans le bras. Pour du goutte à goutte toute la journée !
Après cela, je médite puis je vais travailler.

Nick Rose : Sur quoi travaillez-vous ces jours-ci ?
David Lynch : Je suis dans l'atelier de menuiserie en ce moment, en train de construire deux appliques murales - deux petites lampes. Cela implique des ampoules, de l'électricité, du plastique en résine de polyester et ce genre de choses.

Nick Rose : Le bois et l'électricité ont été des thèmes récurrents dans vos films. Pourquoi sont-ils une telle inspiration ?
David Lynch : L'électricité est tellement excitante et pensez au bois - pensez au bois, ne serait-ce qu'une seconde ! La nature nous fournit cela, toutes sortes de bois différents, et leur structure peut être sciée, poncée, façonnée, polie, transformée en tant de choses comme des meubles, des maisons. C'est le matériau le plus incroyable et qui sent si bon quand on le coupe. Tout comme la Méditation Transcendantale, le bois est quelque chose dont vous pourriez dire que le "Père tout-puissant et miséricordieux" nous fournit. Et où en serions-nous sans électricité en ce moment ?

Nick Rose : L'électricité nous donne de la lumière et la lumière nous donne de l'espoir. La méditation est-elle comme l'électricité ?
David Lynch : L'obscurité n'est rien - c'est l'absence de quelque chose. La négativité est l'absence de tout le positif qui se trouve à l'intérieur. Lorsque vous commencez à animer cela, l'obscurité de la négativité commence à disparaître à la lumière de ce positif. Une fois que vous aurez nettoyé ce tube, les idées commenceront à venir et vous saurez quoi construire, quoi peindre, quoi inventer. Ce qui bloque la circulation des idées, c'est la négativité. Si vous méditez, vous commencez à voir les solutions arriver.

Nick Rose : Pourquoi la méditation quotidienne est-elle importante ?
David Lynch : La Méditation Transcendantale permet à l'être humain de plonger en lui et d'expérimenter une forme éternelle de pure conscience qui est en chacun de nous. Pour une raison quelconque, nous avons perdu le contact avec ce champ intérieur - ce niveau non relatif, absolu, éternel, mais il est là en nous tous.

Nick Rose : Quels conseils donneriez-vous aux personnes aux prises avec le stress et l'anxiété d'une pandémie mondiale ?
David Lynch : Qu'en penses-tu ? [Rires.] Apprenez la technique de Méditation Transcendantale et vous aurez dans les mains un jeu de cartes complètement différent grâce auquel vous commencerez à profiter de la vie et à résoudre ces problèmes d'anxiété et de stress ! Nous pouvons grandir et développer la conscience. La vie ira de mieux en mieux. Les gens apprécieront encore plus d'être en vie et commenceront à avoir une meilleure image d'eux-mêmes et s'amélioreront dans la relation avec leurs semblables.

Nick Rose : Pourquoi la Méditation Transcendantale, en particulier ?
David Lynch : Parce que sa pratique est facile et dénuée de tout effort. Elle est faite pour l’être humain isolé. Ce n'est pas de la concentration, de la contemplation ni une méditation de pleine conscience. Tout cela est bien, mais seule la Méditation Transcendantale vous permettra de transcender.

Nick Rose : La paix dans le monde est l'un des objectifs déclarés de la Méditation Transcendantale. Avec des milliards de personnes en quarantaine en ce moment dans le monde, que se passerait-il si elles méditaient toutes en même temps ?
David Lynch : Au sein de chaque être humain se trouve un champ d'intelligence, de créativité, de bonheur, d'amour, d'énergie, de pouvoir et de paix illimités, toutes qualités positives, en nous tous. Si cela peut être animée assez puissamment, cela peut apporter la paix dans le monde. Des études, des recherches ont été réalisées à ce propos. Ce qui en ressort, c'est ce que l'on appelle les Groupes Créateurs de Paix et s'ils deviennent suffisamment importants et de façon permanente, ils peuvent apporter la paix dans le monde. Mais le secret est à l'intérieur. Il l'a toujours été, et le sera toujours.

Nick Rose : L'auto-isolement peut-il être bon pour la créativité ?
David Lynch : Cela dépend. Si vous êtes misérable et souffrez isolément, alors ce ne sera pas bon pour la créativité. La négativité est l'ennemi de la créativité. Si vous êtes rempli de peur et de colère et de toutes sortes de choses négatives, ce flux d'idées est restreint et le tube du bonheur est juste écrasé par la négativité. Si vous méditez et transcendez chaque jour, la négativité disparaît. L'or entre et les ordures sortent. Négativité, stress, anxiétés, tensions, dépression, chagrin, haine, besoin de vengeance, colère amère égoïste; tout cela commence à reculer.

Nick Rose : Pensez-vous qu'il y a une ici leçon pour l'humanité dans cette expérience de pandémie ?
David Lynch : Pour une raison quelconque, nous suivions le mauvais chemin et Mère Nature a juste dit : "Cela suffit, nous devons tout arrêter". Cela va durer suffisamment longtemps pour conduire à une nouvelle façon de penser.

Nick Rose : Meilleure ou pire ?
David Lynch : Je pense que cela sera beaucoup plus spirituel et beaucoup plus sage, et cela va tous nous rapprocher fortement. Ce sera un monde différent et beaucoup plus intelligent. Des solutions aux problèmes vont venir et la vie sera meilleure. Les films reviendront. Tout reprendra, et bien mieux probablement.

Nick Rose : Et en attendant ?
David Lynch : En attendant, il y a des choses que les gens peuvent faire à la maison. Ils peuvent dessiner, ils peuvent peindre, ils peuvent construire de petites choses, ils peuvent écrire des paroles, ils peuvent écrire des poèmes, ils peuvent écrire des histoires qui peuvent ensuite être filmées, ils peuvent jouer à des jeux, ils peuvent inventer des jeux. Tant de choses peuvent se produire dans un petit espace, ils peuvent inventer de nouvelles recettes et de nouvelles choses à cuisiner. C'est une opportunité pour un tas d'expériences différentes.

Sources : vice.com - 9 avril 2020

Retour à la liste des articles

 

Archives articles 2014   Archives articles 2013   Archives articles 2012  
Archives articles 2011  
Archives articles 2010  
Méditation Transcendantale : liens internes du site

Copyright © 2019 - Méditation Transcendantale - Paris. Tous droits réservés.