Méditation Transcendantale®

MÉDITATION TRANSCENDANTALE :

• Des recherches scientifiques publiées internationalement :
Les résultats des recherches scientifiques effectuées sur la technique de Méditation Transcendantale ont été publiés dans plusieurs revues scientifiques importantes comme The American Journal of Cardiology, Hypertension, Science, American Journal of Physiology, Scientific American, American Journal of Managed Care, American Journal of Psychiatry.

CONSULTER :

• Internet :
Un site Internet est plus spécialement dédié aux recherches scientifiques relatives à la pratique du programme de Méditation Transcendantale.
Méditation Transcendantale et recherches scientifiques 

• Livres :
Différents ouvrages traitent des recherches scientifiques relatives à la pratique du programme de Méditation Transcendantale.
Les livres 

LES DOSSIERS MÉDITATION TRANSCENDANTALE DE LA RÉDACTION :

• AHA :
La Méditation Transcendantale est conseillée par l'AHA.
Lire 

• MT et cerveau :
Méditation Transcendantale et développement du cerveau.
Lire 

• Conscience transcendantale :
La conscience transcendantale.
Lire 

• D'après la physique quantique :
Le "Champ Unifié" de la physique quantique et la conscience transcendantale de la science védique.
Lire 

• Maladies cardio-vasculaires :
Maladies cardio-vasculaires - la Méditation Transcendantale comme soutien non pharmacologique.
Lire 

• Le président qui médite :
La méditation peut changer le monde : " l'histoire du président qui médite ".
Lire 

Méditation Transcendantale et recherches scientifiques

Collected Papers des recherches sur la Méditation Transcendantale

Enseignée comme simple technique et pratique personnelle, exempte de toute connotation religieuse et croyance métaphysique, la Méditation Transcendantale offre de toute évidence un terrain idéal pour la recherche scientifique, et ce d'autant plus qu'elle apporte de multiples bienfaits et qu'elle est apprise de manière identique par des millions de personnes.

Dès les premières années d'enseignement de la Méditation, les scientifiques ont été encouragés à en étudier les effets, car une validation objective apparaissait être une base nécessaire et intéressante pour une plus grande acceptation du grand public. Le fait que la Méditation Transcendantale soit enseignée de façon aussi structurée, comme un modèle d'éducation, était l'élément le plus encourageant pour entreprendre une recherche scientifique.

Cependant, ce n'est qu'en 1968 que R. K. Wallace, alors étudiant diplômé du département de physiologie à l'Université de Californie de Los Angeles (UCLA), fit les premières recherches sérieuses sur les effets physiologiques de la technique de Méditation Transcendantale sur des personnes qui la pratiquaient régulièrement. Son travail fut l'objet de sa thèse de doctorat, intitulée "Les effets physiologiques de la Méditation Transcendantale : une proposition de quatrième état de conscience majeur".

Dans cette étude, et dans des travaux ultérieurs, Wallace et ses collaborateurs mirent en lumière des effets précis, mesurables en termes de réduction du métabolisme, de modification de la chimie du sang, d'accroissement de la résistance de la peau et de changements significatifs dans l'activité électrique du cerveau enregistrée par électro-encéphalogrammes.
Ces résultats, publiés dans les revues "Science", "The American Journal of Physiology", puis popularisés dans le "Scientific American", attirèrent l'attention d'un grand nombre de scientifiques et furent suivis par quantité de travaux provenant d'autres institutions de recherche. Il est significatif de remarquer que déjà dans les premiers rapports publiés par Wallace et ses collaborateurs, l'interprétation de la phénoménologie de l'état induit par la technique de Méditation Transcendantale en tant que quatrième état de conscience majeur tend à vérifier les concepts théoriques avancés par Maharishi sur le développement des" états de conscience élevés".
Les premières recherches ont notamment confirmé l'hypothèse selon laquelle cet état ne peut pas être considéré comme une sorte d'altération, imprimée de l'extérieur sur le système nerveux, mais qu'il doit être considéré comme un état de conscience à part entière, aussi naturel que les états de veille, de rêve et de sommeil profond, bien que certainement plus fondamental.

Aujourd'hui, ce sont plus de 650 études scientifiques qui ont été effectuées par des instituts de recherches indépendants dans une trentaine de pays.
Ces recherches ont été regroupées dans les "Collected Papers" (MUM Press, Fairfield, Iowa, États-Unis) dans 7 volumes actuellement, et continuent de faire l'objet de publications dans des revues scientifiques internationales.

Ces travaux montrent les bienfaits du programme de Méditation Transcendantale dans les domaines de la santé, du développement du potentiel mental, des comportements en général, et sur le plan social. On comprendra, au vu des données de ces recherches, que des médecins et des psychologues recommandent la pratique de la Méditation Transcendantale.

Une sélection des recherches :
Relaxation. Repos physiologique profond
• Développement de la créativité
• Développement de l'intelligence
• Amélioration de la mémoire
Gestion du stress. Diminution de l'anxiété
• Diminution de l'hypertension
• Amélioration de la santé cardio-vasculaire
• Diminution des troubles du sommeil
• Diminution de la consommation de tabac, alcool et drogues
Anti-âge. Renversement du processus de vieillissement
• Diminution des soins médicaux
• Diminution du stress au travail
• Amélioration des relations professionnelles

 

Méditation Transcendantale : liens internes du site

Copyright © 2016 - Méditation Transcendantale - Paris. Tous droits réservés.