Méditation Transcendantale®

VIVE SANS STRESS :

• moins d'hormones du stress :
Des études menées sur des personnes qui pratiquent la Méditation Transcendantale ont montré une diminution et une meilleure gestion du stress :
Diminution du stress 

• travailler sans stress :
Une étude réalisée aux États-Unis a montré que des dirigeants et employés d'entreprises montraient une plus grande relaxation physique, une diminution de l'anxiété et une diminution du stress au travail :
Moins de stress en entreprise 

• étudier sans stress :
Des étudiants d'université ayant appris la technique de Méditation Transcendantale ont montré moins de réaction au stress au bout de 10 semaines :
Étudier sans stress 

CONSULTER :

• Livres :
Les différents livres disponibles en français sur la Méditation Transcendantale et ses multiples applications.
Les livres 

LES DOSSIERS MÉDITATION TRANSCENDANTALE DE LA RÉDACTION :

• AHA :
La Méditation Transcendantale est conseillée par l'AHA.
Lire 

• MT et cerveau :
Méditation Transcendantale et développement du cerveau.
Lire 

• Conscience transcendantale :
La conscience transcendantale.
Lire 

• D'après la physique quantique :
Le "Champ Unifié" de la physique quantique et la conscience transcendantale de la science védique.
Lire 

• Maladies cardio-vasculaires :
Maladies cardio-vasculaires - la Méditation Transcendantale comme soutien non pharmacologique.
Lire 

• Le président qui médite :
La méditation peut changer le monde : " l'histoire du président qui médite ".
Lire 

Diminution du stress avec
la Méditation Transcendantale

Le stress est devenu un problème majeur et qui va s'aggravant. La solution proposée par la Méditation Transcendantal, permet d’en réduire les effets et d’y faire front.
Elle conduit, naturellement et sans effort, à "vivre sans stress".

Le stress est une surcharge caussée par une expérience trop intense

C’est à un médecin canadien d’origine hongroise, le Dr Hans Selye, que l’on doit le mot "stress" (de l'anglais "distress", qui signifie : anxiété, détresse, peur ). Il commença à l'utiliser en 1935 pour désigner un syndrome réactionnel qu’il constatait chez des patients ayant subi l’effet d’agents agresseurs divers tels que : accident traumatique, intervention chirurgicale, choc émotionnel, froid intense, etc.
Que la cause fut d’origine physiologique ou psychologique, la résultante était toujours une perturbation physiologique.
Si l’usage de cet anglicisme s’est maintenant généralisé pour signifier "tension", "pression", les chercheurs s’accordent pour insister sur l’importance croissante des facteurs d’ordre psychique.
Des problèmes de santé aux accidents, de l'impression d'être incompris à la diversité des problèmes relationnels, ces expériences trop fortes ou trop pénibles pour que l’organisme puissent les "digérer" sans séquelles et que désigne le terme "stress" ont des conséquences qui vont de la fatigue à l’hypertension en passant par l’insomnie, les allergies, les maux de tête, de dos, la dépression et nombre d’autres maladies.

De la fonction d'alerte aux effets dévastateurs

Le stress a une fonction naturelle d’avertissement. Il peut indiquer que physiologie et mental ont atteint un seuil critique et réclament du repos, ou que l’on a dépassé un rythme d’activité ou de pression raisonnable et qu’il est urgent de rétablir l’équilibre.
Si l’on néglige ces signaux qu’envoient le corps et l’esprit pour exprimer la nécessité d'une pause ou d'un changement de rythme, les conséquences peuvent être graves. Elles englobent des problèmes somatiques (maladies cardio-vasculaires, respiratoires, gastriques, maladies de peau, insomnies, boulimie ou anorexie, cholestérol, diabète, etc.), des problèmes d'ordre psychique (fatigue mentale, manque de confiance en soi, dépression, angoisse, troubles de la sexualité) et des problèmes relationnels qui peuvent perturber la vie professionnelle et familiale (conflits, divorce).
On voit en outre l’extension des effets du stress du niveau individuel au niveau collectif : la hausse de la délinquance en est un exemple.

Chacun réagit de façon différence au stress

Les réactions au stress varient avec les individus en fonction de facteurs multiples. On réagit, en qualité et en intensité, en fonction de son système nerveux, son potentiel mental, son histoire personnelle, sa famille sociale, son statut professionnel, son âge et son expérience, etc. Et c’est parce que le seuil de tolérance, d’acceptation d’une situation stressante est différent d’une personne à l’autre qu’on ne peut, en ce domaine, se contenter de conseils ou de solutions de surface.

Le vrai reméde : le repos

Le meilleur moyen d’éliminer le stress est le repos. La nature fonctionne ainsi : par cycles de repos et d’activité. Or, si le sommeil est un état de repos profond, il ne suffit, de toute évidence, ni à neutraliser la fatigue et les tensions qu’emmagasine l’organisme, ni à les prévenir.
Lorsqu’on se réveille en étant fatigué, comme cela est fréquent chez beaucoup de personnes actives, on sait que le sommeil de la nuit n’a pas été suffisamment réparateur et que les tensions de la journée à venir vont s’ajouter à celles qui pèsent déjà sur la santé, l’humeur, le comportement. On "marche au café", jusqu’au jour où la pression dépasse les capacités d’absorption de l’organisme, aboutissant aux perturbations citées plus haut.
Il faut donc, pour parer au stress comme pour l’éliminer, disposer d’un repos supplémentaire à celui du sommeil. C’est là qu’intervient la technique de Méditation Transcendantale : elle va apporter au corps et à l’esprit le repos qui leur manque, une détente qui va régénérer la physiologie et équilibrer le système nerveux.

La Méditation Transcendantale comme remède global

La technique de Méditation Transcendantale, qui permet de faire l’expérience d’un repos unique, très profond, est une solution globale aux problèmes de stress. Elle répond à une caractéristique commune à tous les individus : le besoin d’un repos capable d’équilibrer l’activité.
Avec 20 minutes matin et soir, la pratique quotidienne de la Méditation Transcendantale procure à la physiologie un repos qui va au-delà de celui du sommeil profond. Les tensions profondes sont ainsi éliminées en douceur et le corps et l’esprit se régénèrent jour après jour.
Dès les premiers jours de pratique on en fait l'expérience. Les résultats sont automatiques et ils apparaissent vite. Le repos profond élimine fatigue et tensions. C'est une solution naturelle aux effets remarquables et très appréciés.
Le renforcement du corps et de l'esprit qu'elle produit, le développement de la personnalité qu'elle induit font de la Méditation Transcendantale une solution globale au problème du stress.

 

Méditation Transcendantale : liens internes du site

Copyright © 2016 - Méditation Transcendantale - Paris. Tous droits réservés.