Méditation Transcendantale®

LE NOM MAHARISHI : UN "LABEL" DE QUALITÉ ET D'AUTHENTICITÉ :

• La Science Védique Maharishi :
Maharishi Mahesh Yogi a mis à la portée de chacun la totalité de la Science Védique sous sa forme la plus authentique.
Ainsi sont disponibles aujourd'hui les différentes branches de connaissance pratiques et théoriques du Véda avec entre autres : la Méditation Transcendantale (la science de la conscience), le Yoga (la science de l'intégration neuro-musculaire), l'Ayur-Véda (la science de la santé), le Gandharva-Véda (la science de la musique de la Nature) et le Sthapatya-Véda (la science de l'architecture)

Le Yoga Maharishi

Le Yoga Maharishi est un programme d'intégration neuro-musculaire

Comme préparation à la séance personnelle de méditation, quelques exercices physiques doux, qui sont des postures de yoga appelées asanas de yoga, peuvent être effectués afin d'entrer en douceur dans la méditation.
Le fait de pratiquer ces exercices en conjonction avec la méditation, pour laquelle ils sont parfaitement adaptée, permet de renforcer l'intégration entre l'esprit et le corps. Ces exercices constituent des activités naturelles, ne demandant pas d'efforts. En outre, ils peuvent être pratiqués à tout âge et n'exigent pas que l'on soit dans une forme particulière ou exceptionnelle pour les pratiquer.
Dès les premières séances, on découvre le lien intime créé par la nature entre la conscience et la physiologie. Le corps n'est pas qu'une simple coquille ou un organisme ambulant dont le but serait de soutenir la vie. En réalité, il est notre soi, intimement revêtu de matière. Retrouver le contact avec cet aspect intime de soi procure un très grand réconfort et agrément, en particulier si l'on a cessé de faire de l'exercice et que l'on soit devenu d'une certaine façon "étranger" à son propre corps.

Les postures de Yoga (Asanas)

En général, les exercices de tonification et d'échauffement favorisent la circulation et améliorent le flux sanguin dans l'ensemble du corps.
Les postures assises favorisent la stabilité, un alignement correct de la colonne, et un bon maintien, tandis que les fléchissement vers l'avant stimulent la digestion, développent la souplesse de la colonne vertébrale, et apaisent la physiologie. Les fléchissements du dos favorisent la mobilité et la souplesse de la colonne, en particulier dans le bas du dos, et sont en même temps revigorants.
Les poses inversées stimulent le système endocrinien et améliorent la circulation, tandis que les torsions facilitent la digestion, l'élimination, et tonifient la colonne vertébrale.
Ces postures sont suivies d'une période de repos puis d'exercices respiratoires qui permettent une expansion de conscience, ainsi qu'une plus grande cohérence et un meilleur équilibre.

L'enchaînement est important : il commence d'abord par une bonne préparation du corps, grâce aux échauffements et à l'élimination des raideurs; puis il se poursuit par des postures qui revigorent, renforcent et étirent le corps entier. Cela explique pourquoi il est très utile de pratiquer les postures selon un enchaînement précis, chaque pose constituant une préparation à celle qui suit ou faisant contrepoids à la précédente.

Quelques recommandations pour le yoga

Les postures doivent être accomplies lentement, en prenant soin d'inspirer et d'expirer sans retenir ni contrôler le souffle en aucune manière. La respiration doit rester aisée, fluide et régulière.
Absence de douleur équivaut à profit maximum. Laissez vos genoux s'amollir ou se plier à leur gré. On ne force jamais le corps au cours des exercices. Chaque posture est gardée quelques secondes, puis relâchée doucement. Les mouvements se font lentement et confortablement. On évite toute précipitation pour accomplir l'une ou l'autre des postures.
Les mouvements ne doivent pas aller plus loin que ce que l'on peut faire sans effort, avec aisance. La conscience se pose naturellement sur la zone du corps qui est étirée. On n'oublie pas de respirer normalement !
Au fil des mois vous remarquerez que vos forces, votre souplesse et votre flexibilité grandiront. C'est pourquoi il n'est nullement nécessaire de forcer le corps en vue d'atteindre un but. L'objectif de cette pratique n'est pas d'imposer au corps une "figure" particulière; il n'existe pas de posture "idéale". Au contraire, les progrès que vous ferez proviendront d'une bonne intégration entre la conscience, le mouvement et le souffle.
Chacune des postures affecte autant l'esprit que le corps. Chaque exercice permet à une zone particulière d'être étirée. Il suffit de laisser la conscience se porter naturellement sur cette zone. Le stress qui a pu s'accumuler dans le passé disparaîtra du simple fait de laisser l'attention se poser simplement sur la zone étirée. Pour cette raison, veillez à ce que toute votre attention soit disponible pendant les exercices. On n'allume ni la radio ni la télévision. Ne passez pas non plus de musique douce en sourdine quelle qu'elle soit. L'esprit peut alors simplement être conscient du corps, sans effort.
Portez des vêtements amples et confortables. Utiliser un tapis plat, non-glissant, mais évitez de faire ces exercices à même le sol. Il est préférable d'utiliser une couverture de laine pliée par exemple.
De façon générale, toutes les postures devraient être adaptées selon les besoins de chaque personne. En certaines circonstances, comme une maladie aiguë, une grossesse, la période des règles ou toutes autres situations physiques particulières, la posture pourra être ajustée afin d'être plus adaptée à la situation. Pour cela, il sera bon de consulter un instructeur de yoga qualifié.

Le Pranayama

La séance d'asanas pourra être suivie de l'exercice respiratoire appelé Pranayama, qui équilibre la respiration de façon douce, en alternant le souffle d'une narine à l'autre, en laissant la respiration se faire naturellement.

 

Méditation Transcendantale : liens internes du site

Copyright © 2016 - Méditation Transcendantale - Paris. Tous droits réservés.