Méditation Transcendantale et stress post-traumatique

Donna Karan et David Lynch proposent la Méditation Transcendantale

Remédier au syndrome de stress post-traumatique des soldats

8 juin 2011.

Selon un article de CNN.com, du 8 juin 2011. Un chercheur en médecine et des célébrités promeuvent la Méditation Transcendantale auprès du ministère de la Défense américain pour soulager le nombre croissant de militaires souffrant de stress post-traumatique.

La styliste américaine Donna Karan a organisé le 7 juin dernier une réception à Manhattan, tandis que le réalisateur David Lynch et Candy Crowley, journaliste et présentatrice de télévision à CNN, étaient les têtes d'affiche d'un événement à Washington, le mercredi 8 juin, pour lancer une campagne visant, suivant le souhait des organisateurs, à enseigner la Méditation Transcendantale à 10.000 anciens combattants.

Le Dr Norman Rosenthal, professeur de clinique à l'école de médecine de Georgetown, indique disposer d'éléments concrets, de chiffres et de témoignages montrant que la méditation peut être une alternative, à faible coût et sans risques, aux narcotiques puissants généralement prescrits par les médecins.
Le Pentagone et le ministère des Anciens combattants »sont de grandes institutions," a déclaré dans un entretien téléphonique le Dr Rosenthal . "Notre espoir est que quelqu'un réagisse et dise : Bien, bien."

Son nouveau livre "Transcendence : healing and transformation through Transcendental Meditation" inclut des études de cas.
Il cite un fusilier marin qui, sur un Humvee, a été témoin de violents combats en Irak. Celui-ci a écrit que les symptômes du SSPT ont perturbé son sommeil et fait dérailler sa vie de famille à son retour aux États-Unis, et que la Méditation Transcendantale l'a aidé à s'organiser, à se fixer des priorités et, de façon générale, à rester plus calme . "Je me sens mieux", dit-il."

Le Dr Rosenthal parle du processus de la Méditation TRanscendantale qui, en sept étapes donne des résultats rapides. "Qu'avons nous à perdre? Cela est si peu couteux et tellement infaillible", a t-il déclaré sur CNN.

L'armée, quant à elle, est confrontée à un certain nombre de défis avec la prescription de médicaments puissants pour divers maux liés au stress. Elle fait face à un risque accru de surdoses accidentelles, parfois mortelles.
Le brigadier-général Richard Thomas du service de santé des Armées, a récemment déclaré à CNN penser qu'il y a un recours excessif à la prescription de médicaments. "Cela indique où nous en sommes dans notre société. Nous avons plus que tendance à compter sur les prescriptions de médicaments", dit-il.
Alors que le Pentagone, selon le général Thomas, est ouvert à des traitements non médicamenteux. "Que ce soit l'acupuncture, le biofeedback ou la thérapie du yoga, il y a une foule d'autres choses que ces "drogues" à proposer aux patients pour les soigner correctement", a déclaré au Pentagone le général Thomas. "Ces "drogues" peuvent encore être utilisées, mais ne doivent pas avoir un rôle aussi important. Il existe des alternatives, et là est la clé."

Le Dr Rosenthal a déclaré qu'il a publié, avec ses confrères chercheurs, ses résultats dans la revue Military Medicine et conclu que la méditation peut aider ces personnes à contrôler leurs émotions et leur mental, et traiter les ennuis habituels du SSPT tels que l'anxiété, la dépression, l'insomnie et la colère.

Ses recherches scientifiques sur le SSPT militaire et la méditation s'appuient sur une étude pilote de cinq anciens combattants. Il écarte toute allusion au fait qu'il s'agit là d'un échantillon trop petit : "Lorsque vous obtenez un résultat puissant, vous considérez cela comme un signal", dit le Dr Rosenthal. "Et comment éveiller de l'intérêt sans une étude pilote?"

(Sources : CNN - Washington)

Retour à la liste des articles

 

Archives articles 2014   Archives articles 2013   Archives articles 2012  
Archives articles 2011  
Archives articles 2010  
Méditation Transcendantale : liens internes du site

Copyright © 2018 - Méditation Transcendantale - Paris. Tous droits réservés.